Pour les scolaires

Un parcours pédagogique en 6 séances, du CM1 à la 3ème !

Nous proposons un parcours clé en main, animé par Les petits débrouillards, en collaboration avec les scientifiques de l’Ifremer, et organisé en 4 phases : 

  • Une phase d’appropriation des enjeux liés à l’océan, pendant laquelle les élèves partagent leurs perceptions de l’océan et identifient les interactions nouées avec lui dans leur vie quotidienne.
  • Des activités sont proposées sous forme de jeux et de débats pour questionner et confronter ces perceptions. Les élèves construisent leur lopin de mer et comprennent qu’ils sont intimement connectés à lui.
  • Une phase d’investigation en équation avec les scientifiques. Les élèves sont initiés aux grands principes de la démarche scientifique et passent aux exercices pratiques sous la forme d’expériences menées en groupe. Des rencontres avec des chercheurs de l’Ifremer éclairent leurs questionnements, nourrissent le débat et le mettent en perspective.
  • Une phase d’action pour réaliser les premiers pas dans une vie citoyenne engagée pour l’océan. Chaque élève, classe ou établissement est libre de proposer l’action qu’il souhaite mener. De l’organisation d’une journée ramassage de déchets au bord de la rivière à la réalisation d’une pièce de théâtre, tout est envisageable. 
  • Une phase de valorisation pour partager au plus grand nombre les actions réalisées pour un lopin de mer qui soigne son avenir. 

Les objectifs pédagogiques 

Le projet Mon lopin de mer porte quatre objectifs pédagogiques majeurs :

  • Comprendre que nos vies dépendent de la santé de l’océan : il produit 50 % de l’oxygène que nous respirons et absorbe près de 30% du CO2 que nous émettons. Il est source d’alimentation, de médicaments, d’énergie et d’emplois. Il constitue un espace de loisirs, de culture et de patrimoine ;
  • Découvrir la biodiversité marine, l’impact des pollutions en mer, l’influence sur le climat, les défis liés aux richesses énergétiques, médicales ou encore minérales, les enjeux d’une pêche durable ;
  • Constater que nos choix de vie ont des répercussions sur les mondes marins ;
  • Devenir des acteurs de la préservation de l’océan en réalisant des actions citoyennes.